Jean-Marie Le Merlus



 

Architecte D.P.L.G urbaniste 

Diplôme de fin d’étude d’architecte ( 1981 ): « Projet urbain pour le centre Nord de Marseille: Une utopie concrète » (Dans le périmètre actuel d’ Euro méditerranée ).

Ch Devillers-B.Huet-Ph.Panerai-R.Perrachon-A.Hayot membres du jury.

Diplomé de l’Institut de Formation à la Maîtrise d’Ouvrage  ( HEC-Sces PO-ENPC ) 1989

Conseil en maîtrises d’ouvrages urbaines

Intervenant dans écoles d’architecture et dans le MBA Smart city et management des éco-quartier de l’Institut léonard de Vinci.

Architecte Urbaniste à titre individuel et missions en agences d’architecture ( Plusieurs projets d’urbanisme, logements et équipements d’envergure nationale, régionale ou locale, primés à titre personnel ) ( 1978-1989). Conception de 5 maisons « d’architecte ».

Expériences de maîtrises d’ouvrages et d’assistances à maîtrises d’ouvrages de projets immobiliers et urbains: 

dans des structures publiques, d’économies mixtes et privées, dans des postes de directeur d’opérations immobilières et d’aménagement, du développement, de l’urbanisme et de la commercialisation, de l’aménagement et du développement ou en tant que directeur associé.

               En phases d’étude

Maîtrise d’ouvrage déléguée du contrat de développement territorial Versailles Grand Parc-Saint Quentin en Yvelines-Vélizy.

Etudes de projets urbains ( Bordeaux /Deschamps, centre ville d’ Aubervilliers, Euralens, quartier européen de Bruxelles, Paris-Saclay/Yvelines, …), en collaboration avec la plupart des grands prix français de l’urbanisme et de l’architecture ( Michel Desvigne, Christian de Portzamparc, Christian Devillers, Philippe Panerai, Bernard Reichen, David Mangin…)

               En phases opérationnelles

Dans le cadre d’ opérations d’aménagement en Ile de France (dont Faubourg de l’Arche/la défense, centre ville de Cachan, Rosny sous Bois, Paris les halles, Paris-Saclay,…), d’opérations ANRU en IDF et en province (dont Romainville, Marseille les Flamands, Charleville,…) en collaboration avec de nombreuses collectivités locales de toutes tendances politiques, avec des promoteurs nationaux ou régionaux en IDF.

Sur des opérations de 900 à 5000 logements,  et de 100 à 600 M€ de CA opérationnel.

 

Capture portrait